Palarchéo

Le site archéologique du Grand-Pressigny (37) est mondialement célèbre pour la richesse de ses silex taillés du Néolithique qui attestent un savoir faire exceptionnel de la part de leurs auteurs. Cependant l’environnement dans lequel évoluaient les populations de la région demeure très mal connu. C’est pourquoi un programme d’étude sur les archives naturelles a été mis en oeuvre dans le secteur de la vallée de la Creuse. Il s’agit de rechercher les couches potentiellement porteuses d’indications sur le milieu physique de cette période néolithique, essentiellement des paléochenaux de la Creuse où, par exemple, le pollen peut être mis à contribution afin de décrire le paysage de l’époque. Des prospections géophysiques, des forages sont mis en oeuvre pour cela, ainsi que des levés topographiques. Des analyses minéralogiques (fractions sableuse et argileuse), palynologiques, malacologiques sont prévues, ainsi que des datations par les méthodes de 14C et d’OSL. Les résultats de ces méthodes géologiques seront confrontées aux données archéologiques, notamment du point de vue cartographique, de manière à caractériser les sites d’occupation humaine en lien avec le paysage naturel, notamment les anciens chenaux de la Creuse. 

  • Resp. administratif : J.G. Bréhéret
  • Resp. géologie : J.G. Bréhéret, J.J. Macaire, 
  • Resp. archéologie : C. Verjux, R. Martineau
  • Contributeurs géologie : J.P. Bakyono, I. Gay-Ovejero, F. Hinschberger, S. Rodrigues
  • Contributeurs archéologie : P. Alilaire, M. Geslin, N. Mallet, H. Richard, X. Rodier
  • Subvention : Conseil Régional Région Centre 
Université François Rabelais     UFR Sciences et Techniques

 

 Haut