Water Pondi

Water Risk Assessment in Pondichéry

 

Coordinateurs : M. Desmet (EA 6293 GéHCO)

 

Collaborateurs de l'Université de Tours

EA 6293 GéHCO (GéoHydrosystèmes continentaux)

UMR 7324 CITERES (Citées, Territoires, Environnement et Sociétés)

UMR 4299 PRISME (Pluridisciplinaire de recherche en ingénierie des systèmes mécanique, énergétique)

UMR 7347 GREMAN (Groupe de recherche en matériaux, microélectronique, acoustique et nanotechnologies)

La Maison des sciences de l'Homme USR 3501

Collaborateurs nationaux

le BRGM et son centre franco-indien de recherche sur les eaux souterraines à Hyderabad

Les sociétés Géo-Hyd, RIVE sarl

Centre Science

Collaborateurs internationaux

Institut français de Pondichéry

Anna University - Centre for water ressources à Chennaï

National Geophyical Reserch Institute à Hyderabad

 

Financement : Région Centre – Val de Loire – Appel à projet Intêret régional (2018-2021)

 

 

Contexte


Comme toutes les villes indiennes soumises à un régime de mousson et à une accélération de la densification urbaine, Pondichéry est caractérisée par des infrastructures en eau potable ne permettant plus de répondre durablement à la demande de la population ; d'autre part, les rejets d'eaux usées non traitées contaminent l'ensemble du cycle de l'eau.

Le programme ARCUS – Inde 2013-2016 (co-financé par le MAEDI et la région Centre de Val Loire) a déjà permis d’initier une recherche pluridisciplinaire portant sur la pollution des deux fleuves urbains de la ville de Chennai. Sur les trois années écoulées, il a développé un axe de coopération majeur entre l’université de Tours et les partenaires indiens impliqués.


A Pondichéry, nous constatons qu'il n'existe pas d'étude scientifique intégrée et pluridisciplinaire permettant de fournir un cadre préliminaire de l'état actuel de la ressource et de la qualité des eaux de surface et des eaux souterraines : le projet WATER-Pondi est donc destiné à préciser le fonctionnement du cycle de l'eau sur le territoire de la ville de Pondichéry et ses enjeux en terme de politique publique.

 

 

Objectifs du projet


Ce projet, propose de développer cette approche en s’intéressant plus spécifiquement aux enjeux propres à  la frange d’urbanisation de cette grande ville côtière du Sud de l’Inde et ambitionnant de devenir une « smart city ». Il a pour objectifs de :
 - déterminer les systèmes d’acteurs intervenants autour de la gestion de l’eau
 - fournir une cartographie de la ressource en eau (enjeux socioéconomiques, qualité et disponibilité) à l’échelle de la frange urbaine
 - caractériser la quantité et la qualité des eaux (de surface, souterraines et usées)
 - mettre en place une instrumentation de suivi permettant d’établir un bilan des flux hydrologiques et géochimiques sur des sites expérimentaux
 - modéliser les transferts hydriques verticaux et horizontaux
 - proposer des scénarios de restauration et de bonnes pratiques
 - conforter l’alliance stratégique entre les universités de la Région Centre Val de Loire et celles du Tamil Nadu en renforçant la mobilité entrante et sortante des étudiants

 

Méthodologie


5 working packages ont été définis.

 

WP1 Fonctionnement socio-économique du cycle de l’eau à Pondichéry
L’objectif de ce WP1 est de contextualiser le projet dans ses multiples dimensions. Plus précisément, il s’agit de dresser un état de lieux de la situation concernant : (i) les réseaux, les systèmes d’approvisionnement et de traitement des eaux usées, les données concernant la pollution, (ii) la population et le contexte socio-économique ainsi que l’occupation du sol et les paysages, (iii) la réglementation, les politiques publiques relative à l’eau et les acteurs et les enjeux liés au cycle de l’eau à Pondichéry.
 
WP2 Gradients physico-chimiques dans les franges urbaines
L’objectif est de caractériser le gradient de qualité des eaux au niveau des franges urbaines ainsi que d’identifier les causes potentielles de la dégradation de la ressource en eau. Plusieurs campagnes de mesures seront réalisées dans des situations hydrologiques contrastées.  
 
WP3 Métrologie et modélisation des sites d’étude
L’objectif est de caractériser les variations spatiales et temporelles des ressources en eau (surface avec les tanks et souterrain avec les nappes acquifères) à travers un réseau de suivi sur 2 sites expérimentaux avec des tanks de percolation. Les zones d’études, déterminées lors du WP1 sur la même zone de frange urbaine, permettront l’acquisition de données hydrogéologiques récentes qui pourront être comparées avec les données historiques si elles existent. Ce WP3 inclut une collaboration avec le National Geophysical Research Institute (NGRI) qui mènera de la géophysique sur l’un des sites
 
WP4 Aménagement des franges urbaines : enjeux, acteurs et scenarii
Les objectifs de ce WP est de faire la synthèse des apports des recherches pluridisciplinaires mises en œuvre dans les 3 WP et de les mettre en perspective afin d’apporter un éclairage sur les risques et enjeux liés au cycle de l’eau à Pondichéry. Il s’agira également d’élaborer des scénarii de restauration et de traitement de la ressource en eau (quantité et qualité).
 
WP5 Dissémination scientifique et formation par la recherche
Ce WP comprend des actions de diffusion scientifique et de formation par la recherche, l’élaboration d’un partenariat entre le lycée français de Pondichéry et/ou l’université de Pondichéry et un lycée en région Centre Val de Loire.
 
Le projet se déroule sur 36 mois ; le WP1 permettra d'initier - 6 mois plus tard - tous les autres Working Packages à l'exception du WP3 consacré à la métrologie environnementale qui débutera à l'issue de la première année.

 

 

Premiers résultats


 

Université de Tours Faculté de sciences et techniques

 

 Haut