Soutenance de thèse - Coraline Wintenberger, le 2 juin 2015 à 14h30


Titre : Dynamique fluviale et la végétation ligneuse pionnière à Salicaceae en rivière sablo-graveleuse.

 

Jury

H. Piégay, Directeur de recherches, Ecole Normale Supérieure de Lyon , Rapporteur

M. Trémolière, Professeur, Université de Strasbourg, Rapporteur

J. Stella, Associate Professor, SUNY College of Environmental Science and Forestry, Syracuse, Examinateur

M. Tal, Maître de conférences, Université Aix-Marseille, Examinatrice

K.M. Wantzen, Professeur, Université F. Rabelais de Tours, Examinateur

J.-G. Breheret, Professeur, Université F. Rabelais de Tours, Directeur de thèse

S. Rodrigues, Maître de conférences, HDR, Université F. Rabelais de Tours, Co-directeur de thèse

M. Villar, Chargé de recherches, HDR, INRA – Centre Val de Loire, Co-directeur de thèse

 

La soutenance se déroulera sur le site de l’UFR Sciences et Techniques, Parc de Grandmont, bâtiment L, en salle des thèses (rdc).

 

 © Geosciences.univ-tours.frCette thèse présente une approche biogéomorphologique

sur le passage entre les phases géomorphologiques, pionnières et biogéomorphologiques (Fluvial Biogeomorphic Succession concept) sur une rivière sablo-graveleuse de plaine, la Loire moyenne. Cette étude se focalise sur la dynamique de deux espèces patrimoniales de la famille des Salicacées : Populus nigra L. et Salix alba L. selon une approche in situ et ex situ.

 

Les résultats montrent que la dynamique hydro-sédimentaire d’une barre forcée favorise le potentiel de survie des semis des ligneux pionniers étudiés conduisant à une évolution rapide de la morphologie fluviale. Les semis se développant sur ces environnements présentent des adaptations morphologiques différentes en fonction des conditions sédimentaires, modulant aisni leur potentiel de survie. Trois modèles conceptuels sont proposés : (i) dynamique d’une barre forcée en crue et après des travaux d’entretien du lit, (i) évolution longitudinale des processus de mortalité des semis selon le granoclassement amont-aval à l’échelle de cette barre, (iii) vitesse d’évolution d’une barre forcée vers une île pionnière initiée par l’installation de semis de ligneux pionniers et archivage sédimentaire associé dans une rivière sablo-graveleuse de plaine.

Université François Rabelais     UFR Sciences et Techniques

 

 Haut